La vitrectomie : les conseils pratiques pour la convalescence

vitrectomie

Toute opération chirurgicale exige au patient de respecter certaines règles. Celles-ci ont été instituées conséquemment à la procédure de chirurgie, afin d’éviter les complications. La vitrectomie fait partie de ces interventions et elle nécessite une grande prudence post-opératoire. La vitesse de guérison repose sur l’adoption de comportements spécifiques. Et pour ce faire, vous devez explorer quelques solutions matérielles et gestuelles.

En quoi consiste l’intervention chirurgicale nommée « vitrectomie » ?

L’œil est un globe dont l’intérieur est rempli à 75 % d’un liquide appelé humeur vitrée. Ce gel aqueux est bordé par la rétine sauf sur la partie à l’avant où se trouvent le cristallin et la pupille. Avec l’âge, il arrive que la rétine se déchire (trou maculaire) ou se décolle (décollement rétinien). Dans ces cas-là, votre ophtalmologue se trouve obligé de ponctionner l’humeur vitrée pour atteindre les parties à réparer. C’est cette opération qui consiste en l’ablation de ce liquide oculaire qui porte le nom de vitrectomie. Pour ce faire, votre chirurgien introduit dans l’œil un instrument d’1 millimètre de diamètre pour aspirer le liquide. Ensuite, il agit sur le fond de l’œil par microincision afin de colmater les brèches, source de la pathologie diagnostiquée. Pour assurer une cicatrisation rapide, votre chirurgien va injecter un gaz qui demeure dans l’œil sur une durée d’environ 3 semaines. Par conséquent, la période de convalescence après vitrectomie doit prendre en compte de :

  • L’existence d’un trou microscopique créé par l’instrument
  • Du gaz intraocculaire servant de tamponnade

Ces deux points vont servir de pierre angulaire pour déterminer les précautions à prendre durant une vitrectomie convalescence. Une de ces solutions consiste à l’utilisation d’un coussin vitrectomie. Pour bénéficier de plus d’informations sur cette option, visitez www.massme.fr.

Les précautions à prendre après une opération de vitrectomie

L’œil opéré demeure fragile durant toute la période de cicatrisation. Et le trou provoqué durant l’intervention peut se transformer en un canal réel à l’intrusion des microbes. Vous devez donc penser à éviter toutes les causes engendrant un contact ou une vibration à l’endroit de l’œil malade. De ce fait, ne vous aventurez pas dans des lieux exposés à la poussière et au sable. Par exemple, n’allez pas à la plage ou dans des chantiers. Reportez vos programmes menant à vous baigner dans une piscine. Refusez l’usage de shampoing et le recours au maquillage durant toute la vitrectomie convalescence. Afin de ne pas secouer l’œil blessé, ne pratiquez pas de sport et ne tenez pas d’instruments vibrants telle une tendeuse. Le repos post-opératoire s’achève lorsque le gaz injecté s’est totalement résorbé. Pour accentuer la vitesse de ce processus, vous devez garder constamment votre face parallèle au sol. Par ailleurs, il faut noter que si le milieu extérieur a une pression inférieure à celle dans le milieu intraocculaire, le gaz tend à diffuser vers l’extérieur. Cela se produit si vous montez à la montagne ou si vous prenez l’avion. De ce fait, le gaz risque de forcer l’ouverture qui se cicatrise. Ne prenez donc pas encore l’avion, et n’escaladez aucune montagne avant votre guérison complète.

Une solution matérielle : l’importance du coussin vitrectomie

La résorption du gaz est primordiale pour parachever la convalescence après vitrectomie. Cependant, il est difficile de garder constamment la figure face au sol. Et cela reste vrai pendant les repas et le sommeil. Et si vous vous allongez sur le matelas, celui-ci risque de devenir un point d’appui pour l’œil. Ainsi, votre organe de vision risque d’en souffrir davantage. Une possibilité d’infection n’est pas à écarter et des contusions oculaires se planent à l’horizon. Pour résoudre le problème, des entrepreneurs ont imaginé le concept de coussin vitrectomie. Le visage s’appuie sur cet outil douillet. Les avantages sont multiples. Le coussin du visage permet d’éviter les douleurs cervicales et assure une bonne aération. Vous pouvez adopter trois positions différentes :

  • Allongée, tête sur le matelas
  • Allongée, tête en dehors du matelas
  • Assise

Ce matériel s’accompagne souvent d’une chaise vitrectomie convalescence et d’un support pour manger et dormir. Vous pouvez y avoir accès en l’achetant. Mais des offres de locations abondent aussi dans des sites spécialisés.

Les complications encourues durant la convalescence après vitrectomie

La vitrectomie mène vers des complications, si vous négligez votre période de convalescence. Une infection peut surgir. En France, un pour mille des patients traités avec une ablation de l’humeur vitrée subit une infection. La solution s’effectue le plus souvent par un traitement avec des antibiotiques. Des cas de décollement de la rétine sont aussi recensés. Ils constituent un pourcentage de 1 à 5 % des patients opérés. Il faudrait alors procéder à une nouvelle intervention. Il arrive aussi que des réactions inflammatoires surgissent. Elles sont dues à une hypertonie intraoculaire. Cela veut dire que la concentration du milieu intraoculaire devient trop élevée. Vous allez alors devoir suivre un traitement médicamenteux. La cataracte rentre aussi dans la liste des complications connues. Généralement, il s’agit d’un effet secondaire qui apparaît après quelques mois de l’opération.

Chirurgie esthétique : trouver un spécialiste à Marseille
Soins esthétiques : trouver un centre spécialisé à Paris